Articles avec #anecdotes tag

Publié le 7 Décembre 2010

la nature et les faucons crécelles reprennent leurs droits...

 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par ASCPF

Publié dans #Anecdotes

Repost 0

Publié le 31 Mai 2010

Saviez-vous 

....Que Karl Marx (1818-1883), expulsé de Prusse pour ses prises de position, franchit avec un passeport français le poste douanier de Frauenberg le 7 avril 1848, et passe par le terrtoire de la Bavière pour rejoindre la ville de Cologne. Il y tient un discours engagé et y présente le fameux manifeste du parti communiste qui venait de paraître à Londres.
A cette époque Frauenberg et Sarreguemines sont françaises mais l'un est à la frontière de la Bavière et l'autre de la Prusse.
Karl Marx était philosophe, économiste et homme politique allemand. Il fait de la lutte des classes un principe général d'explication, et accorde au prolétariat un rôle émancipateur pour l'humanité.

L'histoire du communiste aurait-elle eu la même destinée s'il avait été arrêté à Frauenberg ?

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Grouselle

Publié dans #Anecdotes

Repost 0

Publié le 16 Avril 2009

Saviez - vous 

...que Charlotte Philippine Gravier (1794-1816), fille du seigneur de Frauenberg, Louis Charles Joseph vicomte de Vergennes, a pour parrain Charles Philippe de Bourbon, frère du roi Louis XVI.

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Grouselle

Publié dans #Anecdotes

Repost 0

Publié le 27 Novembre 2008

Le 11 décembre 1740 née Claude Josephe. Elle est la fille d'Auguste Porte et de Marguerite Bour. Ce jour là, comme le parrain et la marraine choisis par les parents sont dans l’incapacité de se déplacer pour son baptême, du fait de la très forte montée des eaux de la Blies, le curé désigne alors arbitrairement pour parrain et marraine les nobles Dominique Joseph Bonnide, officier au Régiment de la Reine et Claude Josephe De Vault. Et voilà comment faire entrer la noblesse dans une famille !

Voir les commentaires

Rédigé par ASCPF

Publié dans #Anecdotes

Repost 0

Publié le 4 Août 2008

Depuis le 6 décembre 1763, Jean Mathias Klöckner, âgé de 22 ans, est enfermé dans la prison de Frauenberg. Dans la nuit du 15 au 16 février 1764 il s'évade.
Rattrapé, il déclare avoir trouvé dans sa cellule un clou d'environ 3 pouces de long. Aidé de deux hussards, il se serait fait la belle.
Le tribunal condamne les deux hussards du régiment Chamborant, compagnie de Frauenberg, qui avaient la charge de le garder, de complicité d'évasion avec bris de prison. Cette peine est complété par une amende de 25 florins chacun, plus les frais de remise en état. Les deux hussards, Jean Reiss et Jacques Rohr sont appréhendés et jetés en prison en attendant le jugement.

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Grouselle

Publié dans #Anecdotes

Repost 0

Publié le 5 Mars 2008

Saviez - vous

... que Jean Thomin, écuyer de Frauenberg et habitant le village de Bliesransbach, confonda son assassin par delà la mort ?
Jean Thomin est lâchement assassiné dans le bois de Bliesransbach, alors qu'il chassait le 3 février 1715. Le corps, enfui sous les feuilles et branchages, est retrouvé par un chien de chasse. Pour démasquer le coupable, la justice seigneuriale a recours à l'épreuve du cercueil (Blutprobe) pour confondre l'assassin. Tous les habitants vont défiler devant leur seigneur assassiné et toucher de la main son cadavre. La tradition prétend qu'au moment où le meurtrier s'avanca, la blessure s'ouvrit et le sang coula. Frappé d'épouvante et d'horreur, Peter Moor avoue son crime et indique à la justice l'endroit où il avait caché les boutons, objet de sa convoitise.

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Grouselle

Publié dans #Anecdotes

Repost 0