Le sentier de l'enfer

Publié le 13 Janvier 2009

Entre Habkirchen et le hameau de Bliesmengen-Bolchen se trouve un charmant petit chemin qui serpente la montagne. Celui qui désire l’empreinter devrait le faire à la lumière du jour. La légende raconte en effet, qu’à la nuit tombée, un petit gnome bossu saute sur les épaules des imprudents qui suivent ce sentier et ne se laisse pas désarçonner avant qu’on ne l’ai monté jusqu’au Hameau. Quant enfin ce petit démon consent à descendre, en sautant, des épaules de sa victime, il éclate alors d’un rire indescriptible qui saisit toute la contrée. Toujours suivant la tradition, il s’agit de l’esprit du mauvais fils du chevalier de Mengen, qui sur ce chemin autrefois appelé « le sentier du ciel », y aurait assassiné par jalousie son paisible frère aîné. Après son forfait, le jeune meurtrier retourna auprès de sa bien-aimée au Château de Frauenberg. Il y trébucha, tomba de l’enceinte, et se brisa alors le cou. Son âme ère depuis sous la forme de ce petit gnome bossu entre les ruines du Château et la Croix Noire, et guette dans l’obscurité toute personne qui prendrait le « sentier de l’enfer ». C’est suivant cette légende que « Himmelsgässchen » (« sentier du ciel ») fut rebaptisé « Höllengässchen » (« sentier de l’enfer »).

Rédigé par ASCPF

Publié dans #Légende

Repost 0
Commenter cet article