Présentation : château médiéval de Frauenberg

Publié le 1 Juillet 2007

 

logochateau.jpgOn ignore sa date de construction car il est mentionné seulement en 1370, siège de la seigneurie du même nom. La tour de guet rapportée à l’édifice primaire y est  mentionnée. Le château appartient du XIV siècle à 1456 aux Sires de Sierck. Dans la seconde moitié du Xve siècle, la seigneurie est propriété des Comtes de Linange, puis des Daun-Falkenstein et des Hohenfels-Reipoltskirchen. Ensuite au milieu du XVIe aux Comtes d’Eberstein qui la conservent jusqu’à la fin du XVIIe.  La seigneurie est vendue à Jean Daniel Merlin, seigneur de Dalheim Un nouveau bâtiment d’habitation est édifié à la fin du XVII°. La maison de Frauenberg passe dans la famille de sa femme, à Dyvorel de La Roche, épouse d’Alba de Ville et sera transmise par mariage à la famille d’Aubéry de Gobert.  Peu de temps après la port du Comte d’Aubéry  (1782), à la veille de la Révolution française, la terre de Frauenberg est acquise par le Comte Gravier de Vergennes, ministre de Louis XVI. En 1786, un incendie détruisit en partie le château. De 1785 à 1791 une faïencerie est établie dans le château par Nicolas Villeroy. En 1795, le château était en état de délabrement très avancé. Seule subsistait, bien qu’abimée, l’aile du bâtiment du côté de la Blies, dont deux appartements encore habitables. Par la suite, cette aile disparut également.

 IMAG3981ch--teau-nuit.JPG         
 
Les vestiges du château vont demeurer propriété des héritiers de Mathis Calis, leur adjudicataire en 1795, jusqu’en 1905. En vertu d’un partage de 1820, le donjon était destiné à servir de réserve de pierres pour tous les héritiers.  En 1905, grâce à l’intervention de l’Abbé Thilmont, parent des propriétaires,  l’archéologue sarregueminois Emile Hubert put acquérir les ruines et en faire don à la Société d’’histoire et d’arché ologie de Lorraine. Depuis 1942, les ruines classées « monuments historiques » appartiennent à la commune sauf le donjon, propriété de M.Balva.

          
 
Des travaux de restauration ont été entrepris à la tour de guet  en  1906-1908, à la façade du côté de la Blies en 1932 –1938). La tour de guet a été endommagée par des tirs d’artillerie en 1939-40 et en 1944. Elle a été consolidée et légèrement restaurée en 1958-59 et 1964. Du château médiéval il ne reste que des pans de murs, la partie basse du donjon, de forme circulaire à l’extérieur, très lézardé, et carrée à l’intérieur. La tour de guet percée de fenêtres d’observation est moins haute qu’en 1939 (21 m). Du bâtiment du XVIIe siècle, seule subsiste la façade conservée côté Blies.

Une association a vu le jour en 2004: l'association pour 
la sauvegerde du chateau et du patrimoine de Frauenberg.   

Siège: Mairie de Frauenberg 57200 Frauenberg 

 

           

Rédigé par Philippe Ramette

Publié dans #Association

Repost 0
Commenter cet article